Do It Yourself! Part I

août 02, 2014

Bon c'est avec un peu (beaucoup à vrai dire) de tristesse que je rédige ce post: les vacances sont terminées, me concernant. Ça y est retour à la maison, retour au boulot, fini les grasses mat' et les journées à rêvasser, les sorties improvisées à toute heure de la journée, les, les, les, les ... bref les bonnes choses ont réellement une fin.

Sinon, dans cet article qui aurait pu tout aussi bien s'intituler "Les vacances ne durent pas éternellement"/ Chapitre 1 "Tristesse et lamentations", dans le Chapitre 2, je voulais parler de la coiffure que j'ai adoptée au début de mes vacances, histoire de répondre à toutes celles qui ont aimé ma coupe et m'ont posé des questions du genre: "Où as-tu acheté ton tissage rouge?", "Est-ce une perruque?", "Qui t'a coiffé?"... 
Bien qu'il fasse beau, je ne voulais pas laisser "z'afro" à l'air libre et surtout pas m'en occuper. Les vacances c'est aussi se défaire un peu de sa routine, il était hors de question que je consacre ces moments de repos à la phase démêlage-tressage quotidien etc. J'ai donc opté pour des coiffures protectrices.
La première, la fameuse coupe rouge, est une coiffure que j'ai réalisée toute seule, comme une grande. Il m'était déjà arrivé de me tisser toute seule et le résultat n'était pas le plus moche du quartier lol. Cette fois-ci, j'ai voulu confectionner une perruque toute simple.

Outils nécessaires: 

- Une tête à coiffer 


- Une cape 


- Un tissage, une paire de ciseaux, une ou plusieurs aiguilles, du fil noir 

J'ai ressorti mon tissage brésilien acheté et fait en septembre dernier lors du mariage de ma sœur. 
  

Et c'est parti pour l'atelier couture!



L'idée de me colorer les cheveux me taraudait l'esprit depuis quelques mois, j'ai décidé de tester sur la perruque pour voir si le résultat allait définitivement me convaincre. Je me suis rendue à la "Boutique du coiffeur" pour acheter tout ce dont j'avais besoin.

 
En suivant les conseils d'une amie et de la vendeuse, j'ai donc commencé par la phase décoloration:
- En mélangeant poudre + oxydant jusqu"à obtenir une texture crémeuse
- En appliquant de façon généreuse le mélange obtenu sur l'ensemble de la tête
- Après 30 mn de repos, en rinçant à l'eau tiède puis en lavant au shampoing spécial coloration 


Pour la deuxième et dernière phase de coloration, j'ai mélangé la coloration (en tube) + l'oxydant à nouveau puis j'ai appliqué sur toute la surface. J'ai laissé poser 30 minutes et, comme pour la décoloration, j'ai bien rincé à l'eau tiède pour ôter le maximum de produit et au shampoing pour terminer.


Il est souvent recommandé de laisser sécher le tout à l'air libre, pour mieux redéfinir les boucles. Après chacune fait comme bon lui semble. Perso, je n'avais pas le temps d'attendre que Mère nature fasse le séchage, j'ai donc sorti le sèche cheveux et les boucles étaient tout aussi bien définies.



J'ai ensuite brossé le tout à l'aide d'un peigne fin pour avoir plus de volume. 



Et voilà, j'étais prête à voyager et à arborer fièrement ma coupe (rouge à l'ombre?) (orange en plein jour?) tout l'été.







Des bisous!

L.

  • Share:

You Might Also Like

0 commentaires

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...