Lupita, the new change

avril 05, 2014

Depuis la sortie du film "Twelves years a slave", toute une frénésie médiatique et socio-culturelle s'est mise en place autour de Lupita NYONG'O: 21 récompenses en tout dont l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle; couvertures de magazines, débats identitaires, débats sur la couleur de peau entre autres. Qu'on l'aime ou pas, l'actrice et réalisatrice kenyane de 31 ans ne laisse personne indifférent.

Nous ne pensions pas être surpris à nouveau et si vite mais, une fois encore, Lupita vient de confirmer que nous n'avons pas fini d'entendre parler d'elle : elle vient en effet d'être nommée nouvelle ambassadrice de la marque française de cosmétiques de luxe LANCÔME. 




C'est dans l'oeuvre cinématographique de Steeve Mc QUEEN "Twelve years a slave" que nous avons pu découvrir et apprécier le talent de cette jeune africaine, film dans lequel elle joue le rôle de Patsey, une esclave à la "merci" de son maître. Si vous ne l'avez pas encore vu, bah faites-le d’urgence (^-^). 



Hollywood et le monde entier sont tombés sous le charme de Lupita : assurément pour son rôle dans le film mais, aussi et surtout pour l’icône mode qu’elle est devenue. 
Chacune de ses sorties, chacune de ses apparitions sur les tapis rouges reste un moment à graver dans les annales de la mode. La nouvelle chouchoute des créateurs ose les couleurs, des plus vives aux plus discrètes, que ce soit sur les vêtements qu'elle porte ou encore son maquillage; dans des tenues plus belles les unes après les autres. 



Aujourd’hui, elle est devenue une grande source d’inspiration, un modèle d'élégance et de beauté pour beaucoup de femmes, notamment africaines:
- Sur le plan vestimentaire: en montrant qu’il ne faut pas craindre d’oser les couleurs très vives, tons qui rehaussent de plus belle notre couleur de peau. Et en termes de coiffures, nous avons la preuve qu'il ne faut pas forcément 5 paquets d'extension de 30 pouces chacun pour être magnifique (^-^).



- Sur le plan de la réussite personnelle et sociale: à l'heure où la société nous dicte des standards de réussite et de beauté très précis et met très rarement en avant les femmes noires à la peau très foncée, Lupita vient bousculer (il en faut encore du chemin pour complètement les effacer) les clichés et légendes urbaines qui voudraient que la femme noire ne soit pas "UNE" forme de beauté ni "UN" modèle de réussite dont on pourrait s'inspirer. 



Elle encourage les personnes à toujours croire en leurs rêves, peu importe leur appartenance.

Elle insiste aussi et surtout sur le fait d’avoir toujours confiance en soi et de se sentir belle. Cette beauté doit être la fois extérieure et intérieure. A ce sujet, lors de la soirée "Femmes Noires à Hollywood", elle a confié ceci:

"Je voudrais profiter de cette opportunité pour parler de beauté, la beauté noire, la beauté foncée. J'ai reçu une lettre d'une fille et j'aimerais partager un extrait avec vous:

"Chère Lupita, je pense que tu as vraiment beaucoup de chance d'être aussi noire et d'avoir du succès à Hollywood malgré tout, en aussi peu de temps. Je m'apprêtais à acheter la crème éclaircissante Whitenicious (commercialisée par la chanteurse Dencia) pour m'éclaircir la peau, jusqu'à ce que tu apparaisses aux yeux du monde et m'en empêches"
Mon coeur a saigné en lisant ces mots, je n'aurais jamais imaginé que mon premier boulot en sortant d'école serait aussi puissant qu'il ferait de moi l'incarnation de l'espoir, tout comme l'ont été les femmes de l'oeuvre "The Color Purple" pour moi.
Je me souviens de l'époque où moi aussi je ne me sentais pas belle. Quand j'allumais la télévision, je ne voyais que des peaux pâles, on se moquait de moi parce que mon teint était aussi sombre que la nuit. Ma seule prière à Dieu, le faiseur de miracles, était que je me lève le matin avec une peau plus claire. Le lendemain matin, j'étais si pressée de voir ma nouvelle tête de peau que je ne me regardais même pas avant de me retrouver devant un miroir. Et tous les jours, c'était la même déception: j'étais aussi sombre que le jour d'avant. 
j'ai essayé de négocier avec Dieu, je lui ai dit que j'arrêterais de voler les cubes en sucre la nuit s'il me donnait ce que je voulais, que j'écouterais tout ce que ma mère me dirait, que je perdrais plus jamais le pull de mon école s'il me rendait plus claire de peau. Mais je suppose que mes propositions n'impressionnaient pas vraiment Dieu parce qu'il ne m'a jamais écouté. 
Quand je suis devenue adolescente, je me détestais encore plus, comme vous pouvez l'imaginer. Ma mère me rappelait souvent qu'elle me trouvait belle mais ça ne comptait pas, c'est ma mère, bien sûr qu'elle est censée me trouver belle. Puis, Alex Wek arriva: 



Un mannequin soudanais qu'on célébrait, elle était aussi noire que la nuit, elle était sur tous les podiums et dans tous les magazines. Tout le monde parlait de sa beauté. Même Oprah Winfrey la trouvait belle et ça en faisait quelque chose de vrai. Je n'arrivais pas à croire que les gens trouvaient belle une femme qui me ressemblait autant. Le teint de ma peau avait toujours été un obstacle à surmonter et tout d'un coup, Oprah me disait que ça ne l'était pas. J'étais perplexe et je voulais m'y opposer car j'avais déjà commencé à profiter de la séduction qu'il y a dans l'inadéquation. Mais une fleur avait déjà commencé à grandir en moi depuis que j'avais vu Alek, elle était mon reflet et je ne pouvais pas le nier. 

J'avais désormais du ressort, parce que je me sentais plus remarquée, plus appréciée par les lointains gardiens des portes de la beauté. Mais autour de moi, les choses n'avaient pas changé, je n'étais toujours pas belle. Et ma mère me répétait encore qu'on ne pouvait pas manger la beauté, que ce n'était pas quelque chose qui nous nourrit. Ces paroles me dérangeaient, je ne les comprenais pas jusqu'à ce que je réalise que la beauté n'est pas quelque chose qui s'acquiert ou s'achète, c'est quelque chose qu'il faut juste être. 

Et ce que ma mère voulait dire par "on ne mange pas la beauté", c'est qu'on ne peut pas dépendre de ce à quoi on ressemble pour exister. Ce qui est fondamentalement beau c'est la compassion pour soi-même et ceux qui vous entourent. Ce type de beauté enflamme votre cœur et enchante votre âme. C'est ce qui a créé tant d'ennuis entre Patsey et son maître (personnages dans 12 years a slave), mais c'est aussi ce qui a fait que son histoire soit encore connue jusqu'à aujourd'hui. On ne souvient de la beauté de son esprit même après que la beauté de son corps ait disparu.
J'espère donc que ma présence sur les écrans et dans les magazines puisse, chère jeune fille, te mener sur le même chemin. Que tu ressentiras l'acceptation de ta beauté extérieure mais aussi, que tu travailleras à être belle de l'intérieur.  
Il n'y a aucune honte dans la beauté noire." 

Ces paroles de Lupita résonnent à chaque fois dans ma tête et je ne peux m'empêcher d'admirer une personne avec autant d'humilité, d'innocence, d'espoir et de beauté. A un moment ou un autre, nous avons aussi dû implorer le ciel, en lui demandant de changer tel ou tel trait physique de notre corps ou de notre visage pour rentrer dans les normes sociales ou pour une satisfaction personnelle, mais à la lecture de telles paroles et avec du recul, on se rend compte qu'on n'aimerait pas dans le fond être quelqu'un d'autre que soi-même. On ne peut que s'aimer davantage tel qu'on est.


Il est d'usage de lire sur les réseaux sociaux qu'il n'y a pas de quoi en faire toute une histoire, que des filles comme Lupita on en voit tous les jours. Je suis tout à fait d'accord sur le fait que nos rues, nos villes regorgent de beautés en tout genre, sauf que des filles capables d'influencer les mentalités et la mauvaise image que beaucoup peuvent avoir d'elles, de leur physique, de leur couleur de peau, ces filles là sont assez rares.


"No matter where you're from, your dreams are valid" 

"C'est vraiment un honneur de faire partie de la Maison Lancôme. C'est une marque à l'histoire si prestigieuse, et que j'ai toujours aimée. Je suis particulièrement fière de représenter sa vision unique des femmes ainsi que l'idée que la beauté doit non pas être imposée mis être l'expression d'une femme libre face à elle-même."

Go Lupita! 






  • Share:

You Might Also Like

0 commentaires

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...