La NHA 2014, comme si vous y étiez...

mars 21, 2014

Comme je le disais ici et, comme beaucoup ont pu le remarquer sur les réseaux sociaux, la Natural Hair Academy a eu lieu le samedi 15 mars 2014 dans le 10ème arrondissement de Paris. Cette 3ème édition a réuni toutes les amoureuses du cheveu en général et afro naturel en particulier. 
Ça a été un réel moment de bonheur en présence de belles femmes, un moment d’échange avec des professionnels de la beauté cheveux/corps sympathiques et à l’écoute, de découverte de nouveaux produits aussi, ainsi que de shopping... bien évidemment. Surtout, pour en revenir au but principal de l’événement, ce fut le moment idéal pour apprendre les techniques pour la coiffure et l'entretien du cheveu naturel. 
Toutes les photos de l'évènement sont ici et

Ce guide-mémo nous a été remis à l’entrée.

J'avoue ne pas l'avoir consulté sur place. Je voulais profiter de chaque petite chose, et lors des conférences j’étais bien trop occupée à prendre mes notes. Euh oui, c’était un peu comme à l’école, 9 pages remplies en tout, autant dire que je n’ai jamais été aussi assidue lol.

Hier, j’ai commencé à le feuilleter vite fait puis, à le lire sérieusement car je me suis rendue compte que c’était une vraie mine d'infos, un mix de tout ce qui nous a été dit tout au long de cette journée.
Que ce soit l’attention à porter aux gestes et aux outils, ou encore les modèles de coiffures pouvant être réalisées, en passant par la liste de bons produits ayant fait leur preuve, et les conseils beauté (soin du corps, soin du visage, ...), les organisateurs ont eu l'excellente idée de tout renseigner dans ce petit livret qui, désormais, a une place précieuse sur mon étagère.


Alors, pour celles ou ceux qui n'ont pu assister à cet évènement, à défaut de vous faire des tonnes de copies, scan ou que sais-je, vous trouverez ci-dessous mon p'tit récap des conseils sur l'entretien des cheveux qui nous ont été prodigués à la NHA et repris dans ce guide.


A vos stylos les filles!


- Relaxed to natural:

Pour retrouver ses cheveux naturels, 2 choix se présentent: soit la phase de transition où l'on décide de conserver ses cheveux et de couper les pointes défrisées au fur et à mesure. J'ai fait ce choix parce que je craignais un changement trop radical. Il faut franchement s'armer de patience, de courage et surtout de volonté car la cohabitation des deux textures (pointes défrisées + racines crépues) n'est pas chose facile.
Le deuxième choix est la grande coupe (Big chop en anglais) où, on comme l'indique son nom, on choisit de couper tous les cheveux défrisés et de repartir de zéro. Le regard des gens destabilisent certaines mais il faut les laisser parler. Cette deuxième option a l'avantage de permettre une pousse plus rapide des cheveux, les filles qui ont choisi cette voie sont celles dont les résultats sont les plus visibles.
Dans tous les cas, patience is the key.

- Le lavage:

Une fois par mois faire un soin profond (bain d'huile) pour redonner brillance et douceur aux cheveux et pour limiter la casse. Laisser reposer 20mn minimum en enveloppant les cheveux sous une serviette chaude pour amplifier les bienfaits du soin. On procède de la même manière lors de la pause d'un masque. 
Effectuer un shampoing/après shampoing environ tous les 10 jours. Lors du rinçage, passez les cheveux sous l'eau tiède, appliquer le produit, masser le cuir chevelu (ne pas gratter) et finir avec un jet d'eau froide sur les cheveux pour refermer les écailles. La même routine est valable lorsque l'on fait des tresses. 

- Inside first!

Clarisse Libene (du site Bellebene) conseille de commencer par consulter un médecin et de faire une prise de sang avant de procéder à tout achat de produits capillaires. Cette prise de sang permet de savoir si oui ou non on souffre de carences (en fer ou en magnésium par exemple) et, en fonction de celles-ci, quels soins mettre en place. En gros, il faut favoriser la pousse du cheveu par des gestes bien sûr externes (masque, shampoing, bains d'huile, coiffures "protectrices"...), mais aussi et d'abord en interne (prise de sang, compléments alimentaires si carence).

- They take care of me (?)

Trop serrées, les coiffures dites "protectrices" (tissages, nattes, vanilles, ...) ne protègent finalement pas les cheveux mais les agressent, les cassent et ralentissent leur pousse. Donc ayez la main douce les filles lorsque vous vous coiffez, ou si vous confiez votre tête à quelqu'un d'autre (une personne de confiance de préférence), n'hésitez pas à lui demander d'y "aller molo" comme on dit chez nous.

- La règle des 4

Pas plus de 4 paquets d'extensions par coiffure, pas plus de 4 semaines et pas plus de 4 fois par an. A trop vouloir une coupe à la Solange Knowles plus lourde, plus longue, on peut y laisser des cheveux.


- La chaleur, la chaleur, la chaleur

Il faut réduire le plus possible l'utilisation des sources de chaleur: pas plus de deux brushing par mois.
Pour sécher les cheveux, Felicia LEATHERWOOD, la prêtresse du cheveu afro,  recommande de mettre le sèche-cheveux en position "air froid" ou "tiède"; le séchage prend un peu plus de temps mais agresse moins la fibre capillaire. 

- Water, what else?

Comme l'a si bien dit Felicia : "Water is our friend". Le cheveu afro étant sec à l'origine, il faut l'hydrater au maximum. En interne en buvant beaucoup d'eau (1,5 l par jour en principe); en externe en les mouillant à l'aide d'un vaporisateur et pour finir maintener (sceller comme on dit) cette hydratation avec un corps gras (huile ou lait hydratant, beurre de karité), en allant bien des pointes à la racine.

- Quel(s) geste(s)?

Pour un bon démêlage:
Toujours utiliser un peigne à dents larges; 
Toujours commencer le démêlage des pointes jusqu'à la racine et de préférence le réaliser sur des cheveux mouillés ou humides
Diviser la chevelure en sections et démêler partie par partie
Faire des nattes, vanilles, ... avant de dormir pour éviter les nœuds et mettre un bonnet en satin. En bonus, on obtient une belle coiffure au réveil en défaisant. 

- Des pointes infaillibles

Pour avoir arrêté le défrisage il y a 2 ans, je peux dire à haute voix que les pointes (surtout mal entretenues) sont une horreur. Il est obligatoire de bien les hydrater (le beurre de karité joue un rôle majeur ici) et, 4 fois par an environ, soit à chaque changement de saison, de les couper pour une meilleure repousse (pas plus de 2cm à couper). Celles qui ont peur de mal le faire ou simplement de ne pas avoir le courage, peuvent se rendre chez un coiffeur. 

- Time is running out

Oui le temps file, oui on est pressé et oui s'accorder 10mn de plus le matin pour se coiffer est bien souvent compliqué mais, on ne défait jamais ses tresses (nattes, vanilles) en partant du milieu. Cela fait vraisemblablement gagner du temps mais perdre systématiquement des cheveux. Il faut toujours défaire de la pointe à la racine, comme ça oust les noeuds, oust les fourches...


- Oh Gosh, what's wrong with my hair?

J'ai eu cette réaction la première fois que j'ai vu mes cheveux se rétrécir après une matinée shampoing. Me laver les cheveux ne pouvait pas les rendre aussi petits. J'ai repris le flacon pour savoir ce que que contenait le produit. On aurait réellement dit que je m'étais coupé les cheveux. Puis, avec le temps et grâce aux blogs, vidéos sur l'entretien des cheveux, j'ai compris que c'était une réaction normale lorsque l'on a le cheveu crépu. Les cheveux secs à la base se gorgent d'eau et se referment simplement sur eux-mêmes. Résultat: rétrécissement visible du cheveu. A la NHA, l'accent a été mis sur l'état scandalisé dans lequel beaucoup de femmes se retrouvent lorsqu'elles voient leurs cheveux ainsi coiffés. La seule solution dans ce genre de cas est d'accepter ce shrinkage, de s'accepter ainsi car ce n'est qu'une autre facette du cheveu crépu. Changeant au gré de ses envies, il peut bel et bien rétrécir au contact d'un corps liquide.


- Et le massage alors...

Le massage du cuir chevelu, surtout après une dure ou longue journée, stimule les vaisseaux sanguins et favorise la pousse des cheveux. La texture épaisse de l'huile de ricin convient bien pour ce genre de moment-détente.  


Be you, stay you, that's your beauty's secret!

Un autre conseil qui nous a été donné et, qui pour moi semble le plus important de tous, c'est l'estime et la confiance en soi. Il est indéniable que nombre de nos maux, de nos regrets, de nos hésitations sont dûs au manque de confiance que l'on peut avoir à un moment donné. Or, lorsque l'on a confiance en soi, on se sent belle, on se sent puissante, on croit en ses actions, en ses projets, on ose. Je pense que tout cela mélangé à un brin d'humilité rend presque indestructible. 
Il ne faut pas oublier que l'on n'arrive jamais à rien si l'on ne cesse de se comparer aux autres. J'ai envie de rajouter que l'on ne naît pas pour être quelqu'un d'autre que soi-même et que la vie est trop courte pour passer son temps à essayer de ressembler à quelqu'un d'autre. 
Il ne s'agit pas d'être parfaite. Il s'agit de s'aimer et de se mettre en valeur. 



Soyez vous les filles, prenez soin de vous et souriez, vous êtes belles!


"Be fine with what you have and be good about it"

(Felicia LEATHERWOOD)


Et vous, quelle est votre routine capillaire? 

Bisous
L.

  • Share:

You Might Also Like

2 commentaires

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...